Smart Shield : quand une legaltech s’attaque aux problèmes de l’harcélement !

Très intéressant entretien visiophonique avec Frederic Michel Chevalier, l’un des fondateurs de Smart Shield (qui est une legaltech ! Habituellement ces legaltechs ont des tas de problèmes avec les avocats 1.0. Là, notre legaltech, un peu nouvelle dans le paysage,…

Smart Shield : quand une legaltech s'attaque aux problèmes de l'harcélement !

Source

0
(0)

Très intéressant entretien visiophonique avec Frederic Michel Chevalier, l’un des fondateurs de Smart Shield (qui est une legaltech !

Habituellement ces legaltechs ont des tas de problèmes avec les avocats 1.0. Là, notre legaltech, un peu nouvelle dans le paysage, fabrique des applications ! Pas de blabla.. Elle ne leurs marche donc sur ne les pieds (mais sait-on jamais ?)

Smart Shield est donc une legaltech qui met au point le “bouclier digital”, qui protège TOUT un chacun de TOUT type de harcèlement.

En France 20 millions de personnes sont harcelés, en France ! La situation est à peu prés comparable dans les autres pays européens. C’est un véritable fléau !

Protéger nos citoyens devrait être du ressort de l’Etat et de son administration. Ce n’est pas le cas.. Je vous laisse écouter la réponse de Fréderic Michel !.. (de toute façon notre administration serait bien incapable de mettre en musique cette affaire).

L’idée de Smart Shield est née à la suite d’un… simple hackathon.. Comme quoi !

Frédéric-Michel nous détaille par le menu la plateforme et ses différentes fonctionnalités.

Géolocalisation et horodatage automatiques qui déclenchent le processus. Que faut-il entendre par les “anges gardiens” du harcèlement ? Comment fonctionne le “monitoring” humain ? Qui va appeler qui pour secourir la personne harcelée, en cours d’harcèlement ? L’application est sur smartphone. Pourquoi donc mettre en place divers Internet des objets que va porter la personne ? Pourquoi un chat instantané ? Pourquoi de la reconnaissance vocale ? Liaison avec les assurances, etc.. etc… Tout est enregistré..

Quid du harcèlement moral (enregistré lui aussi)

Quel est la cible de Smart Shield ?

Quel est le modèle économique de Smart Shield ? Version gratuite pour les plus démunis. Commercialisation ? Approche communautaire. Concurrence ? Financement ? Visées internationales ?

Nouvelles fonctionnalités ? (blockchain – qui va servir à 2 choses – , captation vidéo ? intelligence artificielle, émission de tokens, etc).

Smart Shield fait actuellement une ouverture de son capital avec une levée de fonds sur la plateforme Ayiomi.. Donc si vous êtes intéressé par cet intéressant projet..

En fait Frédéric Michel pense que les citoyens pourraient se débrouiller sans toujours demander à l’Etat.. Smart Shiels en est un exemple.. “L’Etat fait tout de travers et cela coûte tréè cher !”

Espérons que Smart Shield soit une grande réussite..

En fin d’interview Frédéric Michel annonce une autre legaltech pour la fin de l’année, legaltech, qui là, ne va pas faire plaisir à tout le monde..

Les années 2020 vont être juridiquement chahutées par nos disruptifs, qui sont sur le billautshow.

Voir https://vimeo.com/user3096640

Emmanuel Macron Marlène Schiappa SmartShield Assemblée nationale Sénat Christophe Castaner

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *